Les effets de la vaccination sur l’érection

agrandissement penis

La vaccination et l’érection

Hasard du calendrier ou complot du gouvernement ? Toujours est-il qu’une étude du MIT risque de donner un vrai coup d’accélérateur à la campagne de vaccination. Il y a quelques mois, une rumeur avait laissé croire que le vaccin contre la covid-19, entre autres effets secondaires, favorisait l’agrandissement du pénis. Naturellement, cette rumeur a vide été démentie, notamment par les femmes qui avaient exigé que leurs compagnons se vaccinent et n’avaient pu hélas constater le monde agrandissement pénien.

Mais cette nouvelle étude du Massachusetts Institute of Technology, piloté par le Dr Verger apporte de nouvelles perpectives sur les effets du vaccin sur la vie sexuelle.

Point d’agrandissement du pénis, mais il ont pu vérifier que le vaccin provoquait chez les hommes des érections plus longues et plus dures. En moyenne les érections sont deux fois longues et durables, tandis que chez les femmes, la lubrification du vagin est beaucoup plus importante.

Les esprits critiques vont dire qu’un bon film porno de chez Jacquie et Michel provoque les même effets et qu’il est inutile de se faire vacciner pour avoir une pine solide avant de faire l’amour avec sa femme (ou avec son homme, c’est vous qui voyez).

> Lire aussi : grossir sa verge avec la pompe à pénis

Certes mais l’étude sur la vaccination a montré un phénomène tout à exceptionnel chez les hommes vaccinés avec un sérum de type ARN messager : la double éjaculation. En effet, non seulement l’éjaculation est plus longue à venir, ce qui fait le bonheur des éjaculateurs précoces, mais elle vient deux fois avec un intervalle de plus de 5 minutes.
L’étude montre que le vaccin modifie la structure du canal des testicules. En pratique, lors de la première éjaculation c’est le testicule droit que se vide, le gauche restant étanche par un phénomène de clapet artériel. Lors de la seconde éjaculation, vous l’avez compris, c’est la couille gauche qui se vide.

Il y a fort à parier que cette étude va pousser les plus sceptiques à se faire vacciner, ne serait-ce que pour améliorer leur performances et leur confort sexuel.

Notez bien que cette étude, initié au MIT dans l’hémisphère Nord a été effectué en double aveugle dans l’hémisphère Sud. Quand on passe l’équateur, la mécanique des fluides, comme tout le monde le sait, s’inverse et c’est la couille gauche qui se vide en premier. Ce qui ne change rien sur le fond …

Joe

Rencontre une fille pour tester ton érection

La vaccination donne des érections solides

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.