Comment baiser une fille si bien qu’elle en redemande

Comment faire jouir une fille pour la rendre folle de toi

Par Kevin Lenikeur

Une belle femme est dans votre lit. Elle glisse de sa robe de façon lubrique et excitante. Elle te chuchote à l’oreille : « Je veux que tu me baises comme tu n’as jamais baisé. Tu peux faire ça pour moi ? »
Si tu sais t’y prendre, tu baiseras cette fille si bien, elle aura tellement d’orgasmes puissant qu’elle en deviendra dépendante de toi comme une drogue. Cette belle femme voudra que tu réalises tous ses fantasmes les plus fous – de façon répétée.

Ces dernières années, toutes les filles que j’ai baisé sont devenues obsédées par moi. Des femmes m’ont supplié de leur rendre visite à des milliers de kilomètres de là. D’autres, que je ne connaissais que depuis une nuit, ont inventé des excuses pour se rendre dans ma ville, afin de se faire sauter encore une fois.

Mais je n’ai pas toujours été bon au lit. En fait, j’étais si mauvais que les femmes me considéraient comme une simple aventure d’un soir.

J’ai fait beaucoup d’erreurs alite avec les femmes. Après des années de tâtonnements, j’ai appris de ces erreurs et je suis passé de la performance sexuelle d’un âne à celle d’un étalon.

Avec ce que vous allez apprendre, vous pourrez passer une grande partie de la phase d’apprentissage délicate que j’ai dû traverser – et devenir rapidement une source de plaisir irrésistible pour chaque femme avec laquelle vous coucherez.

Utilisez les quatre clés du Super Niqueur que je vais partager avec vous pour apprendre comment baiser une fille si bien qu’elle vous suppliera d’en avoir plus, toujours plus.

Clé 1 : La dominer

Baise moi je veux être ta chose

« La soumission sexuelle est un fantasme sexuel populaire chez les femmes. Une étude portant sur 141 femmes mariées a révélé que l’idée de la soumission était le deuxième fantasme le plus courant chez la femme.

Pour de nombreuses femmes, l’idée d’être désirable pour un homme est en soi un excitant puissant. Pour les femmes, l’une des plus grandes expériences sexuelles imaginables est celle d’être tellement attirante pour un homme qu’il ne peut s’empêcher de la dominer.

Ce fantasme, contre-intuitif, est une question de pouvoir et de contrôle. La femme est puissante parce que son attrait est si grand pour un homme qu’il ne peut plus se contrôler, il doit la prendre, lui donner du plaisir, la faire jouir.

Je dois dire très clairement qu’il faut être prudent dans l’interprétation de cette situation. Il est évident que les femmes ne veulent pas être forcées à avoir des relations sexuelles contre leur gré. Mais l’idée d’être tellement attirante pour l’homme qu’il se laisse envahir par le désir est très excitante.

Si une femme vous oppose une résistance quelconque ou vous dit non, vous devez arrêter et ne rien lui imposer.

Cependant, plus vous pouvez faire sentir à une femme que vous êtes submergé par un désir profond de la dominer, mieux c’est.

À quoi cela ressemble-t-il ? Lorsque vous embrassez une fille, vous pouvez vouloir lui mettre une petite claque sur les fesses (évidemment assez doucement pour que cela ne lui fasse pas mal).

Ou bien, si vous êtes sur le canapé avec une fille et que les choses commencent à s’échauffer, vous pouvez la prendre, la porter jusqu’au lit et la jeter sur le lit avant de vous mettre sur elle.

La domination consiste généralement à prendre les devants et à s’affirmer. Vous voulez prendre l’esprit d’un animal sauvage qui est complètement perdu dans l’action. Essentiellement, vous êtes possédé par votre désir d’avoir cette femme.

(Je dois dire – parce que quelqu’un pourrait mal interpréter la nuance de ceci – que pendant tout cela, vous devez quand même être conscient si elle donne un signe d’hésitation ou de désintérêt, et si elle le fait, arrêtez ce que vous faites).

Domination verbale

La domination peut aussi être verbale. Juste avant le sexe, c’est le meilleur moment pour complimenter une fille sur son apparence. En effet, d’une part elle se sent désirable, ce qui est excitant, et d’autre part le sexe est un acte pendant le lequel on se met à nu au sens propre comme au figuré et de nombreuses femmes ont des doutes sur leur apparence.

En la complimentant sur son apparence alors qu’elle se déshabille, ou que vous la déshabillez, qu’elle se met toute nue, vous pouvez l’aider à se sentir sexy. Vous pouvez la complimenter comme vous le souhaitez, la qualifier de sexy, de belle, etc. Ce qui compte, c’est que vous lui fassiez comprendre qu’elle est irrésistiblement attirante et désirable.

Vous pouvez également lui dire ce qu’elle peut faire. Donnez-lui des ordres comme :

« Je veux que tu me prennes le sexes. »

« Ferme les yeux. »

Et « C’est parfait, continue à faire ça. »

Les ordres peuvent l’aider à réaliser ses fantasmes de soumission en lui donnant le sentiment qu’elle est sous votre contrôle.

Toutes les femmes n’aiment pas être dominées. Certaines sont plus neutres, et certaines préfèrent être elles-mêmes dominantes. Faites attention à la façon dont elle réagit à votre comportement dominant, si cela ne semble pas l’exciter ou l’exciter, vous pouvez utiliser moins de domination.

Chaque femme est différente, et votre capacité à répondre aux désirs d’une fille en particulier est un aspect important pour bien baiser une fille (nous allons bientôt approfondir ce concept).

Clé 2 : la taquiner

Occupe toi de mon cul

Lorsqu’on apprend à bien baiser une fille, les taquineries sont géniales car elles agissent comme une pause avant de baiser au sens propre. Habituellement, lorsqu’un mec commence à embrasser une fille, il fait tout ce qu’il peut pour la sauter le plus vite possible. Il pousse, de plus en plus loin.

Il n’y a rien de mal à cela en soi. Mais, lorsqu’un mec taquine une fille en prenant du recul ou en se retirant un peu, il la prend au dépourvu.

Elle pensait qu’elle était sur le point d’éprouver du plaisir, et vous venez de lui enlever cela.

Elle cherchera désespérément à retrouver le sentiment de bien-être qu’elle a perdu, et cela la poussera à vous courir après sexuellement.

Voici quelques exemples de la manière dont vous pouvez utiliser les taquineries au lit avec une fille :

Vous pouvez l’embrasser sur le ventre, et au moment où elle pense que vous allez lui offrir un cunnilingus, remontez vers le haut.
Si tu la doigtes, alors qu’elle est très excitée, tu peux t’arrêter et recommencer à l’embrasser.
Pendant que vous l’embrassez, vous pouvez vous retirer pour l’obliger à venir vous voir pour recommencer.

Les taquineries peuvent sembler contredire le fait d’être dominant. Mais en fait, elles se complètent en s’accentuant l’une l’autre.

La domination est chaude, les taquineries sont froides. Après vous être retiré en la taquinant, le fait d’utiliser à nouveau la domination qui aura un effet doublé (et vice versa).

En la taquinant, vous pouvez lui faire douter que vous allez la baiser, puis la prendre encore plus fort. L’imprévisibilité de l’expérience la rendra d’autant plus séduisante pour elle.

Clé 3 : gagner progressivement en intensité

Les hommes sont souvent tellement concentrés sur leur objectif final, le sexe et l’éjaculation, qu’ils n’apprécient pas le processus qui y conduit. Pour les femmes, le sexe n’a de valeur qu’en fonction des préliminaires qui l’ont précédé.

Elle devrait déjà être au bord de l’orgasme lorsque vous la pénétrez. Par la suite, tout ce que vous ferez l’amènera à dépasser les limites de sa jouissance, pas seulement une ou deux fois, mais plusieurs fois.

Il n’y a pas une seule bonne façon de faire les préliminaires, mais j’utilise presque toujours mes doigts et ma langue.

 

Pour aller plus loin

La Foire aux cochons
par Esparbec aux éditions La Musardine

Fleshtown, grosse bourgade du Kansas. Deux dangereux pervers se sont échappés du bagne. Darling est seule : tous les habitants sont partis faire la fête à la foire des éleveurs de porcs.
Pendant toute une longue nuit, elle va devenir la proie des deux forcenés. Dehors, la vie continue : le shérif Prentiss enquête sur un café-billard tenu par Sam, mari complaisant qui essaie de détourner la loi… en se servant de sa femme. Sigmund-de-Pigalle, musicien bossu, visite les femmes pour leur vendre de la lingerie fine…
Ainsi débute la saga de Darling, pastiche baroque de la littérature porno américaine des années soixante et galerie balzacienne de personnages plus vicieux les uns que les autres. Cliquez ici pour consulter le livre sur Amazon

 

Les Doigts

C’est une question de rythme. Commencez lentement et doucement avec vos doigts, et au fur et à mesure qu’elle se mouille, intensifiez la stimulation. Une fois qu’elle est perdue dans son excitation, vous pouvez la pénétrer avec un ou deux doigts. Là encore, commencez lentement et intensifiez le rythme.

C’est l’endroit idéal pour jouer avec son plaisir. Vous pouvez réduire intentionnellement la stimulation ou même la supprimer complètement pour qu’elle vous désire encore plus.

Cunnilingus

Ne vous préoccuper pas trop des techniques spécifiques que vous utilisez avec votre langue. Concentrez-vous plutôt sur la variété. Essayez différentes choses : le bout de la langue, un mouvement de haut en bas, un mouvement latéral, une stimulation douce ou une stimulation plus forte.

Remarquez comment elle réagit à chaque variation. Si elle semble aimer particulièrement quelque chose (vous devriez pouvoir vous en rendre compte), doublez la dose.

En général, vous voulez utiliser la variété. Mais une fois que vous pensez qu’elle est proche de l’orgasme, vous voulez utiliser en permanence un type de stimulation pour la pousser dans ses retranchement.

Vous pouvez vous dire qu’elle est proche de l’orgasme parcet qu’elle sera extrêmement mouillée, que ses muscles commenceront à se raidir et qu’elle semble perdre le contrôle d’elle-même. Ce n’est pas une science exacte, vous devrez développer votre conscience de cela par la pratique, mais votre intuition sera généralement juste.

Clé 4 : Communiquer

J'ai besoin d'un orgasmeTu peux utiliser des mots cochons pendant les rapports sexuels si tu veux. Cela peut être amusant, mais ce n’est certainement pas nécessaire pour le sexe torride. Et puis de nombreuses femmes n’aiment pas vraiment les mots cochons.

Parler après le sexe est pourtant essentiel.

Discuter franchement du sexe avec une fille l’aidera à se sentir plus à l’aise avec toi. Beaucoup de femmes ont des blocages par rapport au sexe, avoir une vraie conversation avec vous à ce sujet peut l’aider à se débarrasser de ces tabous lorsqu’elle est avec vous.

En outre, discuter de sexe peut vous aider à comprendre ce qu’elle aime pour que vous puissiez lui en donner plus.

Lorsque vous parlez de sexe, il est impératif que vous ne parliez pas de vous à travers vos questions. Des questions comme « As-tu aimé ça ? » ou « Est-ce que c’était bon pour toi ? » sont contre-productives car elles vous font paraître peu sûr de vous.

Le manque de confiance en soi est en soi un obstacle. De plus, vous n’obtiendrez pas de réponses honnêtes à ces questions parce qu’elle ne voudra pas vous blesser.

Posez les questions de manière positive. Au lieu de demander : « As-tu aimé ça ? » Demandez : « Qu’est-ce que tu as le plus aimé ? » Au lieu de demander « As-tu eu un orgasme ? », demandez « Quel a été l’orgasme le plus fort que tu n’ais jamais eu, et qu’est-ce qui l’a provoqué ?

Demandez-lui ce qu’elle aime, ce qu’elle désire le plus, et surtout quels sont ses fantasmes sexuels. Vous ne pourrez peut-être pas l’aider à réaliser son fantasme exact, mais vous pourrez peut-être faire quelque chose de similaire.

Par exemple, si le thème de son fantasme est d’être dominée, vous pouvez utiliser cela comme une indication que vous devriez utiliser plus de domination. Si son fantasme implique d’être dominante, vous pouvez lui donner l’occasion de le réaliser également.

Faites preuve de créativité dans votre façon de discuter de sexe. Ce qui précède devrait vous donner quelques points de départ, mais la conversation devrait être organique dans son ensemble, et non pas complètement scénarisée.

Conclusion – Comment baiser une fille si bien qu’elle en redemande

En utilisant les quatre clés du sexe qui fait jouir les femmes que vous venez d’apprendre, vous pourrez faire vivre à n’importe quelle femme une expérience inoubliable.

Avec de la pratique, vous pourrez même donner à des femmes qui n’ont jamais eu d’orgasme leur premier orgasme, et vous donnerez à d’autres filles des orgasmes multiples comme elles n’auraient jamais pu l’imaginer.

Bien sûr, il est important de pouvoir bien baiser une fille, mais cela n’a pas d’importance si vous ne savez pas comment attirer des femmes qui aiment faire l’amour. C’est pourquoi il est important dans ce cas précis de rencontrer des filles sur des sites de rencontres coquines. Elles ont plus nombreuses que vous ne le pensez à ne chercher que des relations sexuelles.

Bonne chance et bonne bourre

Clique ici pour rencontrer des filles qui aiment le sexe

Fais moi jouir comme une salope

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.