7 façons de tailler une pipe pour en profiter le plus possible

Tailler une pipe et en profiter un max !!

7 conseils proposés par Stéphanie

S’il y a une chose sur laquelle les hommes peuvent s’entendre, un truc qui la quasi unanimité, c’est que la plupart d’entre eux aiment les pipes, se faire tailler une plume, autrement la fellation. Pour beaucoup d’entre eux, le fait de se faire sucer est l’acte sexuel ultime et rendre les pipes plus amusantes procurent beaucoup plus de plaisir aux deux partenaires. Cela peut se faire à trois dans le cas ou l’homme chanceux se fait sucer par deux femmes qui vont se disputer sa queue comme deux gamines pour la faire durcir le plus longtemps possible est en retarder l’éjaculation. Personne n’aime se faire sucer par quelqu’un qui a des crampes, une rageuse de dents ou qui le fait par obligation.

Mais pour citer Samantha Jones de Sex and the City, « Chérie, on n’appelle pas ça un « boulot » pour rien ». Même les femmes qui aiment vraiment pomper la queue de leur homme ou de leurs amants, n’aiment pas ça tout le temps. Faire une pipe n’est pas facile : il y a des poils (souvent), des couilles (grosses de préférence pour la fin de la récréation quand monsieur va offrir sa semence à sa compagne) et des odeurs, et quiconque a un réflexe de bâillonnement peut attester que le fait de mettre un pénis trop loin dans la gorge peut décupler les chances de se faire sucer. Bien sûr, tailler une pipe à quelqu’un que l’on aime, c’est super, mais quand on en vient aux détails, ce n’est pas comme si c’était quelque chose qu’une femme mourrait d’envie de faire. Mais la vérité n’est pas forcément dans les séries amerloques. Si votre compagnon prend le soin de bien préparer sa bite, en se lavant et en se rasant, ma pipe devient un vrai plaisir

Mais, comme pour la plupart des choses, vous pouvez rendre les pipes plus agréables. Même si vous ne les aimez pas du tout, vous pouvez pimenter un peu les choses, et peut-être, en quelque sorte, apprendre à aimer la fellation. Si tailler une pipe ce n’est pas trop votre truc, avec ces sept conseils, vous pouvez au moins apprendre à les apprécier plus que vous ne l’avez fait – ou à les aimer plus que vous ne l’avez fait, si vous êtes déjà une grande amoureuse du pompier (pas celui de service). Devenez une reine de la fellation avec le livre de Amandine M.

1. Sortir de votre technique habituelle

Si vous pensez qu’une fellation consiste simplement à faire glisser son pénis dans sa bouche et hors de sa bouche, alors vous êtes définitivement en train d’échouer, vous et votre partenaire. Les pipes devraient être amusantes pour vous deux ! Lèche, utilise tes mains, joue avec ses couilles, incorpore des jouets, et parle-lui de ton impatience d’avoir ce gros bâton de plaisir dans ta bouche… ou quelque chose du genre. Si vous vous lancez dans de nouvelles expériences, vous vous débarrassez déjà de la banalité et c’est amusant pour vous deux. La dernière que j’ai essayé avec mon homme c’est un petit vibromasseur gros un comme un doigt que je lui introduit dans l’anus. Quand je l’ai allumé, sa queue est devenue extrêmement dure et j’ai eu droit à gland énorme que je me suis empressée de sucer.

2. Utiliser du lubrifiant

Les meilleures pipes impliquent beaucoup de lubrifiant. Mais si votre bouche n’est pas aussi mouillée qu’elle pourrait l’être, vous avez besoin de lubrifiant pour vous aider. L’utilisation d’un lubrifiant aromatisé est non seulement bénéfique pour votre partenaire, mais elle vous soulage aussi de la pression que vous subissez pour essayer de mouiller votre bouche au maximum. Et qui ne veut pas qu’un lubrifiant à la fraise tourbillonne dans sa bouche ? Il se peut aussi que vous n’aimez pas trop le goût de la queue de votre homme et dans ce cas un lubrifiant parfumé est le bienvenue. En ce qui me concerne j’en ai toujours un tube dans mon sac à main. Quand l’envie me prend de sucer mon mec ou un autre homme et que nous sommes dans un endroit où il ne peut pas se laver, hop je sors mon tube pour cacher les odeurs de la journée.

3. Ajouter un peu de nourriture

La pipe la plus amusante que j’ai jamais faite était due à une ganache au chocolat noir que mon partenaire et moi pensions rendre encore meilleure… Que vous choisissiez le chocolat, la crème fouettée ou peut-être même le pudding, ajouter quelque chose de délicieux à votre projet de fellation d’exception rendra l’expérience de la pipe encore plus savoureuse, surtout si vous n’avez pas le goût ou l’odeur générale de cette région. Je pense aussi que nous nous souvenons tous de la technique de la pipe au pamplemousse ? Super bonne car un peu irritante pour la queue et les couilles de monsieur ce qui vous donne une bonne excuse pour le sucer et le lécher plus longtemps histoire d’apaiser ses souffrances.

4. Croyez en vous, vous êtes une bonne suceuse !!

Lorsque vous donnez des ordres, vous devez y aller avec l’esprit de conquérir la tâche à accomplir. Oui, c’est un travail, mais c’est un travail pour lequel vous vous êtes engagé parce que, eh bien, votre bouche ne serait pas aussi gourmande et voluptueuse si vous n’en n’aviez pas envie. Mais le fait est que vous ne voulez pas douter de vos capacités, car vous finirez alors par vous sentir gêné. Au lieu de cela, abordez la question comme une pro, regarder son engin droit dans les yeux, malaxer lui les couilles comme une porn star, lécher le sous les couilles, glisser lui un doigt etc… un peu de hot sex ne fait de mal à personne.

5. Faites comme si vous étiez filmée

Si jamais vous vouliez tester votre talent d’actrice, il n’y a pas de meilleur moment que de faire une pipe. Pourquoi ? Pour deux raisons : Tous vos gémissements et glougloutements le feront venir plus vite que si vous étiez juste là en train de le branler, et vous pourrez en faire un divertissement pour vous-même. Imaginez que vous donnez une représentation qui a remporté un Oscar, et donnez le meilleur de vous-même.

6. Comprendre à quel point c’est responsabilisant

Je sais que les féministes sont divisées sur ce sujet, mais cette féministe pense que faire une fellation est un moyen de s’émanciper. L’autonomisation va de pair avec l’appropriation d’une situation et une autonomie totale, dans laquelle le contrôle et la prise de décision sont entre vos mains. Si vous choisissez de tailler une pipe à votre partenaire et que vous ne le faites pas par obligation sexuelle, c’est en effet un acte de responsabilisation. Vous décidez vous-même de ce que vous voulez faire avec votre corps, et si cela implique de mettre le pénis d’un homme dans votre bouche, alors comment cela ne peut-il pas être responsabilisant ? Profitez du moment présent.

7. Ne vous oubliez pas

Ce n’est pas parce que vous êtes celle qui donne actuellement que vous devez vous ignorer – ni votre partenaire. Si vous voulez vraiment prendre du plaisir à tailler une pipe, vous devez aussi en tirer quelque chose de bon pour vous. Cela signifie qu’il faut incorporer des jouets (peut-être insérer un vibro avant d’y arriver), prendre soin de vous avec votre main ou un toy, ou s’assurer que votre partenaire donne quelque chose en retour en même temps. Oui, c’est peut-être son tour, mais le sexe est un jeu de donnant-donnant, et donner et prendre est tellement plus amusant quand c’est fait en une fois. Vous voyez où je veux en venir. Au 69 bien sûr qui est pour moi la meilleure position pour partager toutes nos meilleures sensations et à la fin de partager un orgasme puissant. Laissez votre homme jouir dans votre bouche pendant que votre sexe déverse se cyprine dans sa bouche…

Elles savent tailler des pipes et elles adorent !!

J'aime tailler une pipe

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.