Rencontre femme mature, ce que vous devez savoir

La rencontre mature est toujours d’actualité

Le phénomène des femmes « cougars » à la recherche de « toy boys » existe toujours

Le profil des femmes de plus de 40 ans, principalement issues de la classe sociale supérieure, qui recherchent des relations avec des garçons beaucoup plus jeunes qu’elles, ne semble pas fléchir. En tout cas cela reste une recherche importante sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux

La définition de la femme « cougar » correspond à la description des femmes qui ont des relations avec des garçons de dix ou vingt ans plus jeunes qu’elles. Le nom, au ton nettement macho et désobligeant, fait référence à l’idée de femmes qui partent à la recherche de jeunes garçons. Elles ne sont pas non plus épargnées par le mépris qu’on leur porte dans le cadre d’une telle relation : L’expression « toy boy » se traduit en français par un genre de garçon jouet, faisant référence à un modèle d’homme qui est utilisé par les femmes à des fins sexuelles et qu’elles jettent ensuit comme des kleenex. C’est une tendance qui, bien qu’elle ait toujours existé, a maintenant gagné en présence et en visibilité grâce à des exemples qui nous viennent de préférence de l’industrie du cinéma. Au-delà du langage et des étiquettes, dans ce cas, néfastes et pas toujours réalistes, il existe une tendance sociale dans laquelle de plus en plus de femmes adoptent une stratégie ou une attitude qui, traditionnellement, a toujours fait partie de l’univers masculin : se taper des hommes jeunes juste pour des aventures sexuelles, des coups d’un soir.

Les profils les plus courants

Le changement de rôles que connaît le sexe féminin, ainsi que sa libération sexuelle, est essentiel pour comprendre ce type de relation qui se développe ces dernières années. J’estime que l’utilisation de ces étiquettes péjoratives pour désigner situation la situation de la femme cougar est totalement injuste car les deux personnes ont librement choisi d’avoir une relation comme celle-ci, et elles ne peuvent pas être jugées. Dans la pratique, il y a de nombreux cas de femmes qui, une fois séparées ou divorcées, optent pour cette nouvelle relation. Ce sont souvent des femmes qui n’ont pas pu s’épanouir dans leurs couples, victime d’une grosse charge mentale car elle ont du s’occuper du ménage, de la maison et de l’éducation des enfants. Ça ne veut pas dire qu’elles n’ont pas eu une vie sexuelle satisfaisante, mais elles veulent échapper à ce modèle social et elles choisissent de s’amuser avec des hommes jeunes. Peut-être pour rattraper le temps perdu, mais aussi pour profiter de la vigueur sexuelles de ces hommes jeunes. De son côté le jeune homme est attiré par l’expérience ou même les fantasmes qui découlent d’une nouvelle relation avec une femme plus mûre qui peut le guider vers d’autres expériences sexuelles.

L’évolution des rôles

L’une des attitudes liées à la récente et de plus en plus importante libération sexuelle est la référence au fait d’avoir des relations avec des hommes beaucoup plus jeunes qu’eux, ce qui est plus normalisé socialement lorsque c’est le garçon qui sort avec une femme plus jeune. Cette situation reflète un transfert de statut qui, bien qu’inhabituel, est reçu comme quelque chose de choquant dans notre société. Cette situation remet en question la domination masculine et les stéréotypes que nous portons depuis des milliers d’années, et cela implique de briser certaines règles et de s’opposer au courant général, ce qui est perçu comme une agression ou comme quelque chose de dérangeant. Cest à ce moment que ce type de relation est valorisé en termes de rationalité économique instrumentale, et plus encore si l’on tient compte du fait que beaucoup de femmes qui décident de sortir avec un homme plus jeune ont une position sociale élevée. Il y a un échange d’intérêts, le côté masculin apporte la jeunesse et la fraîcheur, et le côté féminin apporte le pouvoir, l’argent et le prestige. Ce n’est pas seulement une relation sexuelle, mais un jeu de promotion sociale. C’est un classique de l’histoire de l’amour qui est maintenant plus voyant parce que les femmes y ont aussi adhéré.

Le sexe ouvert et sans tabous

L’aspect sexuel est également un point important lorsqu’on entame une relation de ce type. Les femmes ont tendance à connaître un renouveau biologique et sexuel à partir de 40 ans, une libido qui accélère, en particulier celles qui se sentent épanouies et autonomes, avec un emploi stable, et qui ne cherchent pas à avoir des enfants. Cela les amène à profiter du fait que le plus jeune homme est au sommet de sa forme sexuelle, surtout ceux qui ont entre 25 et 30 ans. Le sexe a été séparé de ce qui était traditionnellement le mariage, de sorte qu’il est socialement accepté que l’on puisse avoir une relation sexuelle, indépendamment du fait de vouloir trouver quelqu’un avec qui partager la vie ou avoir des enfants. Historiquement, les femmes n’ont pas eu le sexe comme objectif, mais cherchaient une relation plus durable basée sur l’engagement, voire l’idée de former une famille, même si l’âge jouait contre elle, tandis que les hommes pouvaient rester plus longtemps sur le marché et cela leur donnait plus de prestige. La libération sexuelle actuelle, les femmes se sentent de plus en plus amoureuses de leur corps et de leurs émotions, elles sont donc passées à la recherche d’un autre type de relation affective. Bien que les profils soient très divers, il se peut qu’il y ait un acte de transgression de la part des femmes dans ce type de relation. Il peut y avoir une certaine composante de provocation sociale, car lorsque les femmes décident de s’habiller en pantalon, même ainsi, c’est uniquement en raison de la rareté du moment puisque la nouveauté attire toujours l’attention et que ce n’est pas encore un mouvement généralisé.

Les relations et le sexe ont toujours été axés sur des objectifs différents : certaines personnes recherchent un lien sérieux et à former une famille, tandis que d’autres ne les vivent que comme des moments de plaisir et d’amusement. Bien que l’étiquette « femme cougar  » découle essentiellement d’un intérêt sexuel pour les jeunes hommes, il n’est pas exclu que cet échange aboutisse également à un type de relation plus stable. Et c’est là que certains problèmes peuvent surgir, notamment lorsqu’il s’agit de le rendre public. Les hommes et les femmes souffrent davantage lorsqu’ils expliquent leur nouvelle relation à leur famille et à leurs amis, par peur d’être rejetés ou de subir des préjugés. Il est d’une importance vitale de vérifier le projet futur de chacun d’entre eux, car le véritable problème survient lorsque l’une des deux parties veut poursuivre la relation et l’autre non, ce qui peut entraîner des problèmes de dépendance. Cependant, tomber amoureux est plus difficile à voir dans ce type de relation.

Lire aussi

Osez devenir une cougar par Servanne Vergy

Après avoir aidé filles et garçons à devenir des bombes sexuelles en puissance, l’experte du sexe s’adresse désormais aux cougars. Que vous soyez récemment célibataire après des années de vie en couple ennuyeuse ou croqueuse d’hommes assumée depuis des lustres, elle vous livre tous ses petits secrets pour attraper et garder les chatons de votre choix. Techniques sexuelles de pro, astuces pour tirer parti de sa belle maturité, conseils pour rester toujours au top, elle sait surtout expliquer mieux qu’une autre pourquoi une cougar est tellement plus attirante qu’une autre femme… et que les chatons n’ont pas fini de fantasmer sur son compte ! Pas de doute, ce petit guide vous rendra irrésistible et surtout vous reboostera l’ego pour encore un bon paquet de décennies ! Cliquez ici pour consulter le livre

 

L’influence des médias

Si quelque chose a rendu visible ce type de relation dans laquelle des femmes plus âgées choisissent de jeunes garçons comme plan cul occasionnels ou stables, c’est bien l’industrie du cinéma qui, ces dernières années, a été envahi par des exemples de femmes dites « cougars ». L’actrice Demi Moore, qui a eu une liaison passionnée avec son jeune Ashton Kutcher, de 16 ans son cadet, est un porte-drapeau très connu, bien qu’il y ait beaucoup d’autres exemples : Liz Taylor, Cher, Jennifer Aniston, Madonna ou Jennifer Lopez, entre autres. En France, l’exemple le plus connu est celui de Claire Chazal.

Il se peut que les films et les séries télévisées, ainsi que la prolifération des cas célèbres, ont beaucoup fait pour la visibilité de ce type de relation, bien que ces femmes qui montrent leur jeune homme comme s’il était un trophée ne sont pas le type de modèles le plus courant dans cette pratique, plus proche des facteurs mentionnés ci-dessus comme la libération sexuelle des femmes ou la recherche d’un lien avec moins de responsabilités. Les femmes ont pris conscience de leur potentiel et la plupart d’entre elles sont aujourd’hui très claires sur ce qu’elles veulent et ce qu’elles ne veulent pas, et elles sont beaucoup plus mûres.

Clique ici pour rencontrer une femme mature

rencontre femme mature

5 commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.