L’amanturière, le parfum créé par le site de rencontres extra-conjugales Gleeden

J’ai testé L’Amanturière le parfum de Gleeden

Une enquête de Joe qui aime aussi se parfumer

Gleeden nous a déjà concocté le 1er placard à amant. Un truc impossible, un espèce de placard à double fond avec tout le nécessaire de survie pour cacher son amant en cas d’arrivée impromptue du mari. J’ai compris qu’on était là un peu pour se marrer, mais Gleeden propose quand même le placard en pré-commande sur la plateforme participative IndieGogo au tarif préférentiel de 450 euros. Résultat : au bout de 10 mois, 0 commandes. Autant dire que l’objet a peu de chance de voir le jour.

Ce n’est pas le cas de L’Amanturière, une fragrance créée par le site de rencontres extra-conjugales déjà en vente au prix de 49 euros la fiole de 100 ml (un prix plus que correct).

Voici ce que dit le dossier de presse : « L’Amanturière est une femme libre et assumée. Curieuse, ouverte d’esprit, indépendante, pleine d’assurance. Désirante et désirée. Sauvage. Persuadé que derrière toute femme se cache une – Amanturière, Gleeden a travaillé pendant plus d’un an sur cette fragrance, afin de trouver l’accord parfait et encourager chaque femme à réveiller celle qui sommeille en elle. La première Eau de Parfum imaginée par Gleeden pour réveiller la femme sauvage qui sommeille en chacune d’entre nous. Libre, indépendante, pleine d’assurance. Vous êtes à la fois désirante et désirée. Un sillage intense et suave qui réveille les instincts de celles qui le portent et de ceux qui le respirent. Grace à l’Amanturière, prenez le pouvoir, réveillez vos désirs et cédez à la tentation. Devenez irrésistible. »

Lien promotionnel : parfums et autre aphrodisiaques sont disponibles chez Amazon

Whaouuh, si avec ça je n’arrive pas à choper samedi prochain, il faudra sans doute que je consulte. Je commande donc l’objet du délit qui m’est livré par un beau gosse qui semble déjà embrumé par les effluves qui sortent du paquet. Je lui prends la livraison des mains (en les caressant, ses mains) en le fixant droit dans les yeux et sans savoir pourquoi je l’invite à prendre un verre. Ça commence bien. D’autant plus qu’il dit oui, m’expliquant qu’au rythme ou vont les choses, il ne peut pas livrer plus d’un flacon par jour et je vais comprendre pourquoi.

Nous voilà installés tout les deux, face à face, à siroter un Mojito, le carton posé entre nous deux duquel s’évapore une brume rosée qui a tendance à me mettre dans tout mes états. Il me dit que comme il est peu pressé le goujat, que je ferais bien d’ouvrir tout de suite le paquet pour vérifier que le livraison est conforme à la commande. Il me tend son Opinel :

– ouvrez le madame, ouvrez ce paquet

Je m’exécute un peu fébrilement et déballe un joli petit flacon couleur rose poudré.

– ouvrez le flacon madame, me chante le bel apollon, je veux être certain que ce parfum correspond à vos attentes

Je l’ouvre et je me le vaporise sur le cou et à l’intérieur des poignets. On est pas loin de Sakura de Dior avec des notes d’orange et sekel du sud-est. Soudain le parfum m’enivre, me réchauffe, j’ai des frissons dans le bas du dos, quelque gouttes de sueur perlent sur mes tempes, mon sexe se contracte. Aussi je demande à mon beau gosse de livreur l’autorisation de me déshabiller.

– j’ai besoin de m’aérer, je roucoule en ôtant ma chemisette

– mais je vous en prie, qu’il me répond l’effronté en étendant ses jambes me laissant voir son désir à travers sa toile de jean Levis

J’ai de plus en plus chaud, je perds la tête, je ne contrôle plus mes gestes et c’est impuissante que je vois mes mains baisser le pantalon de mon livreur pour prendre possession de son énorme bâton d’amour à la tête comme sertie de rubis rougeoyant. Je veux son sceptre infernal, je le veux partir à la découverte des milles bijoux de ma caverne secrète. Il est en moi, profond, gros, lourd, énorme, de la jouissance et je hurle de joie comme l’amante aventureuse que je suis devenue grâce à ce parfum.

Quand je reprends mes esprits, je suis allongée et je caresse dans mes mains sa verge redevenue souple et douce. Je l’embrasse et la remercie :

– je crois que le parfum me convient, je vais le garder, pas de retour à l’envoyeur.

Clique ici pour trouver la personne à qui offrir ce parfum

L'amaturière le parfum de Gleeden

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.