8 mythes sur la liposuccion

liposuccion

MYTHE 1 – La liposuccion n’est qu’un scalpel

Il existe deux types de liposuccion :

  1. Non invasive (dite liposuccion sans bistouri) ;
  2. Envahissant.

Liposuccion non invasive – vous devez savoir que vous ne vous débarrasserez jamais de kilos inutiles avec cette méthode. Il faut également rappeler que les préparations qui décomposent le tissu adipeux sont métabolisées par le foie et excrétées par les reins, ce qui les met à rude épreuve. Vous devez donc absolument contrôler vos paramètres hépatiques et rénaux, ce qui alourdira en plus votre budget et votre temps. Vous devez également savoir que pour obtenir l’effet souhaité, un traitement ne suffit pas – vous devez généralement le répéter toutes les 2 semaines (au moins 4 fois). Tout dépend de l’effet qui vous satisfera.

Liposuccion invasive – à la clinique Prestige , nous utilisons le système NIL, qui est actuellement considéré comme l’un des plus sûrs dans ce type de procédure . Avec son aide, nous sommes en mesure d’éliminer l’excès de graisse corporelle sans trop alourdir le corps – généralement, un seul traitement est effectué. Au cours de ce seul traitement, nous sommes capables d’aspirer de 3,5 à 5-6 litres de graisse. Ce qui est très important, avec l’utilisation de canules appropriées et d’une tête travaillant sur la base de vibrations et de mouvements de rotation, le médecin est également capable de modéliser les parties appropriées des muscles. Grâce à cette méthode et en adoptant une alimentation équilibrée et en menant une vie saine, vous êtes en mesure de vous débarrasser une fois pour toutes de la graisse corporelle.

MYTHE 2 – l’anesthésie complète est toujours utilisée en liposuccion

Même pour les procédures invasives, nous pouvons utiliser une anesthésie locale, en injectant la peau uniquement au niveau des coupures à travers lesquelles nous insérons de fines canules. En utilisant l’anesthésie locale, nous ne surchargeons pas le cœur ou le système circulatoire. L’hospitalisation n’est pas nécessaire, car le patient se régénère très rapidement après la procédure – il rentre chez lui le même jour.

MYTHE 3 – La graisse extraite ne peut plus être réutilisée

La graisse aspirée peut avoir des avantages significatifs pour vous. Avec l’âge, de nombreuses personnes commencent à remarquer les imperfections de leur corps, que ce soit au niveau du visage ou des seins. Grâce à la liposuccion invasive, nous pouvons utiliser notre propre graisse, car nous l’obtenons intacte. Après sa centrifugation appropriée, nous pouvons effectuer la soi-disant le lipotransfert , c’est-à-dire une intervention consistant à utiliser de la graisse après liposuccion pour la transplanter dans d’autres parties du visage et du corps afin d’éliminer les imperfections. Grâce à cela, vos lèvres ou vos joues auront l’air d’il y a quelques années et vos seins retrouveront leur forme d’origine.

Important – avec la liposuccion sans scalpel, nous ne sommes pas en mesure d’y parvenir, car le tissu adipeux est endommagé lors de ces traitements. Donc, si vous envisagez de réutiliser votre propre graisse, vous devez faire attention aux méthodes invasives.

MYTHE 4 – La liposuccion est pour tout le monde

Tout d’abord, chacun doit connaître son IMC (Indice de Masse Corporelle) – c’est un indice de masse corporelle utilisé, entre autres pour évaluer le risque de développer des maladies graves. Nous le calculons en divisant votre poids en kilogrammes par votre taille au carré en mètres. Par exemple, si vous mesurez 170 cm et pesez 60 kg, vous devez effectuer l’action suivante [60 / (1.7) 2]. Dans cet exemple, l’IMC est de 20,8.

Plages d’IMC :

  • <16 – famine
  • 16 – 16.99 – émaciation
  • 17 – 18,49 – insuffisance pondérale
  • 18,5 – 24,99 – valeur correcte
  • 25 – 29,99 – surpoids
  • 30 – 34,99 – 1er degré d’obésité
  • 35 – 39,99 – 2e degré d’obésité
  • plus de 40 ans – obésité extrême

Quant aux patients obèses du 1er degré, ils peuvent commencer la procédure lorsqu’ils perdent au moins 5 à 7 kg. La peau d’un tel patient est trop tendu et le traitement n’apporterait pas un résultat pleinement satisfaisant. Ceci est très important, malheureusement toutes les cliniques n’y prêtent pas attention et en informent ouvertement le patient.

La procédure de liposuccion n’est pas destinée aux patients souffrant d’obésité de 2ème degré et d’obésité extrême.

Une contre-indication absolue à la procédure est également la grossesse et l’allaitement, les troubles du système de coagulation, les maladies néoplasiques et les maladies du tissu conjonctif.

MYTHE 5 – La liposuccion est réservée aux femmes

Beaucoup d’hommes ne parlent pas de leur maladie embarrassante, qui est la gynécomastie , c’est-à-dire une trop grande croissance de tissu glandulaire fibreux et graisseux dans la région de la poitrine. Grâce à la méthode de liposuccion NIL, nous sommes en mesure d’aider ces patients en éliminant ce problème.

MYTHE 6 – la liposuccion est pratiquée uniquement sur l’abdomen

La procédure de liposuccion peut être utilisée sur différentes parties du corps : abdomen, mollets, cuisses, genoux, fesses, seins, nuque et dos.

MYTHE 7 – grâce à la liposuccion, je vais me débarrasser de la cellulite

Malheureusement, mesdames (je pense que c’est l’aspect le plus important principalement pour les femmes), vous devez vous dire tout de suite – après la liposuccion, la cellulite ne disparaîtra pas.

Il s’agit d’une affection liée à l’état de la peau et du tissu conjonctif, et non du tissu adipeux. La cellulite est le résultat de dommages au derme et au tissu conjonctif. Il existe également un rétrécissement des vaisseaux sanguins et des troubles du métabolisme dans le tissu sous-cutané.

Pour les raisons évoquées ci-dessus, en se débarrassant du tissu adipeux, on ne se débarrassera PAS de la cellulite.

MYTHE 8 – Je serai plus mince immédiatement après la liposuccion

Vous n’obtiendrez l’effet escompté qu’après environ 60 à 70 jours. Après la liposuccion, la peau sera gonflée et gonflée, et il peut y avoir des irrégularités qui durent jusqu’à 3 semaines. N’oubliez pas que tout cela passera et que vous pourrez profiter d’une belle silhouette.

De plus, après la liposuccion, il est nécessaire de porter des vêtements de compression spéciaux. Pendant les 7 premiers jours après la procédure, il est nécessaire de le porter tout le temps (également la nuit). Pendant les 30 jours suivants, ils sont portés uniquement pendant la journée (vous pouvez les enlever pour dormir). Cependant, nous recommandons aux patients de porter ces vêtements jusqu’à 3 mois.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.